QUESTIONS FRÉQUENTES

Les masques Upper Hand® ont été testés Masque Grand Public Catégorie 1 selon la note ministérielle du 29 mars 2020 mise à jour le 28 janvier 2021. Ils ont également été testés par le laboratoire indépendant EUROLAB selon la norme EN 14683:2019. En Allemagne (sauf en Bavière), leur port est autorisé dans les lieux publics, au même titre que les FFP2, p. ex. dans les supermarchés et dans les transports en commun. Attention : même si les matériaux filtrants innovants sont efficents, le masque n'est pas certifié FFP2.

Tu trouveras les certficats, rapports de test et attestations, qui sont téléchargeables et imprimables, ici.

Tous les produits Upper Hand® sont conçus pour un usage multiple.

Tu mets donc moins de masques à la poubelle que si tu utilises des masques à usage unique. L'effet anti-microbien du masque Upper Hand® est maintenu jusqu'à 30 lavages. Nous te recommandons de le laver à la main une fois la semaine et de suivre attentivement les instructions de lavage. Sa durée de vie est donc égale à environ 30 fois 7 jours, soit jusqu'à 210 jours.

Un masque Upper Hand équivaut à env. 210 masques à usage unique. Tu pollues donc bien moins la planète.

Eviter les métaux lourds est un autre point important. Les produits Upper Hand sont traités avec des produits chimiques qui désinfectent sans utiliser de métaux lourds dans leur composition chimique. De nombreux autres masques à usage multiple ou matériaux antibactériens et antiviraux sont traités avec des produits chimiques incluant des métaux lourds. Même si l'argent, le cuivre, le zinc sonnent “précieux” et inoffensifs, ils peuvent causer de graves dommages aux humains et aux animaux et sont nocifs pour l'environnement. Si tu veux en savoir plus, lis cette analyse détaillée de l'OMS. 

C'est pourquoi nous n'utilisons pas de traitements à base de métaux lourds dans les produits Upper Hand. Et nous poursuivons activement nos recherches pour réduire l'impact environnemental en utilisant davantage de matériaux biodégradables.

Les textiles utilisés sur les parties intérieure et extérieure du masque s'auto-désinfectent en permanence. Mais bien sûr, tu peux laver ton masque pour enlever toutes les poussières et taches. Il est important que les matériaux high-tech conservent leur propriété antivirale après le lavage. Suis les instructions suivantes :

Rince tout simplement ton masque à l’eau du robinet. Tu peux aussi le mettre dans une cuvette remplie d’eau, qui peut être chaude si tu le souhaites (jusqu’à 90°degrés). Cela n’abîme pas les matériaux.

Tu peux enlever les taches qui ne partent pas facilement au lavage avec un peu de savon doux. Frotte légèrement les parties tachées. Rince bien pour enlever tous les résidus de savon.

Fais ensuite sécher ton masque à l’air ambiant. Tu peux aussi le poser sur le sèche-serviettes ou prendre le sèche-cheveux si tu veux le sécher rapidement.

Pour ne pas abîmer les matériaux auto-désinfectants :

N’utilise pas de lessives, d’assouplissants ou d’eau de javel. Les tensioactifs anioniques pourraient bloquer la propriété auto-désinfectante.

Evite le lavage en machine et le sèche-linge. Ils peuvent abîmer les matériaux par frottement mécanique.

Pour plus d’informations, envoie-nous un e-mail à hello@upperhand.co

Nous utilisons des matériaux auto-désinfectants pour confectionner nos masques .

Leur surface traitée présente des milliards de zones chargées positivement. Imagine-toi des zones très petites mais très puissantes, comme des aimants. La plupart des virus et des bactéries ont des zones chargées négativement sur leur enveloppe. Ce qui permet traitement de surface de nos masques de les fixer dès qu'il y a contact.

Comme la charge positive de nos matériaux est beaucoup plus élevée que celle des enveloppes des virus et bactéries, elle déchire et détruit leur enveloppe. L'ADN des virus et bactéries est ainsi libéré, puis neutralisé.

Dès que les virus et les bactéries sont détruits, leur charge disparait. Les restes tombent ou peuvent être facilement éliminés par un lavage à l'eau froide. La charge positive à la surface est à nouveau libre de s'attaquer au prochain virus ou bactérie qui se présentera.

C'est ce qui fait que nos matériaux sont auto-désinfectants et que l'effet est durable.

Des laboratoires d'essais européens indépendants ont testés rigoureusement les masques Upper Hand® et confirmés que notre masque satisfait les exigences d'un masque selon la norme EN 14683:2019. Tu peux consulter le rapport officiel et toutes les attestations sous Certificatssection.

En ce qui concerne l'efficacité antivirale de nos matériaux, nous avons établi un partenariat avec l'Institut d'hygiène animale et de santé environnementale de l'Université libre de Berlin et l'Institut technique textile (ITA) de l'Université d'Aix-la-Chapelle (RWTH) dans le cadre du projet “ViruShield” soutenu financièrement par l'initiative EIT Health de l'Union européenne. Ensemble, nous menons des essais dans des laboratoires haute sécurité de l'Institut d'hygiène animale et de santé environnementale de l'Université libre de Berlin pour mesurer l'efficacité des différents matériaux contre le SARS-CoV2 et autres pathogènes selon la norme ISO 18184 et autres méthodes d'éssais généralement reconnues.

Lors de ces essais, nous avons identifié des matériaux capables de réduire la concentration de plus de 99% des virus qui entrent en contact avec nos matériaux. Chez Upper Hand®, nous utilisons précisément ces matériaux auto-nettoyants pour que le masque reste propre et sain sans avoir besoin de le laver. Pour en savoir plus sur les résultats scientifiques, clique sur here.

Les filtres posent problème : il est souvent bien difficile de respirer avec un masque. En effet, plusieurs couches de tissus filtrants sont superposées pour créer des trous suffisamment petits pour laisser passer l'air, mais pas les gouttelettes ultra fines (de 100 à 5000 nanomètres de diamètre). 

Pour notre nanofiltre, nous utilisons un matériau qui est produit dans un champ électromagnétique. Il comprend un grand nombre de pores de petite taille au centimètre carré car les fibres utilisées sont 300 fois plus fines que les fibres à filtre ordinaires. Dans des analyses (porométriques et de filtration du débit d'air), nous avons montré que le nanofiltre capture >94 % de particules ultra fines tout en laissant passer jusqu'à 50 % plus d'air par rapport aux matériaux filtrants traditionnels. Ce qui veut dire que tu peux bien mieux respirer.

Non. Les produits Upper Hand® ne sauraient remplacer une bonne hygiène personnelle telle que recommandée par les autorités sanitaires dans le monde entier (se laver fréquemment les mains avec du savon, éviter les espaces et lieux bondés et clos). Nos produits ne peuvent pas empêcher les infections si le masque n'est pas porté correctement ou si les virus et microbes pénètrent dans les voies respiratoires d'une autre manière, p. ex. par le contact de la bouche, du nez et des yeux par une main contaminée.

Les masques Upper Hand® ont été testés Masque Grand Public Catégorie 1 selon la note ministérielle de mars 2020 actualisée en janvier 2021 par l'FTH. Ils ont également été testés par le laboratoire indépendant EUROLAB selon la norme EN 14683:2019. Vous pouvez consulter le rapport et l'attestation sous ici. Attention : malgré ses matériaux filtrants efficaces et innovants, nos masques ne sont pas des masques de protection respiratoire FFP2.

Ainsi, les produits Upper Hand® ne sont pas destinés à un usage professionnel dans des environnements dangereux. N'utilise pas les masques Upper Hand pour te protéger contre les produits chimiques toxiques, les gaz, les vapeurs, les aérosols d'huile, les particules à base d'huile ou une concentration de particules extrêmement élevée.

Les masques Upper Hand® n'éliminent pas les maladies infectieuses et sont destinés uniquement à l'usage du grand public. 

Les masques Upper Hand® aident à filtrer les particules fines et ultra fines de l'air environnant, mais ils ne fournissent pas d'oxygène. 

Les masques Upper Hand® sont confectionnés dans des matériaux auto-désinfectants. Ce qui ne veut pas dire néanmoins que tu peux prêter ton masque ou utiliser le masque de quelqu'un d'autre. Utilise toujours ton propre masque. Assure-toi que le masque épouse bien la forme de ton visage. Tu réduis ainsi le risque d'être infecté toi-même par d'autres personnes et d'infecter les . 

Si tu as des problèmes respiratoires (asthme ou emphysème) consulte ton médecin traitant avant de porter des masques faciaux en général, et donc aussi nos masques faciaux Upper Hand. 

Nous ne recommandons pas aux enfants de moins de 6 ans de porter un masque facial.

1. Déplie le masque.

2. N'utilise pas un masque déjà porté par une autre personne.

3. Mets le masque de manière à recouvrir la bouche, le nez et le menton. Mets les brides autour des oreilles.

4. Ajuste le masque en reserrant bien les brides et pince la barrette nasale pour qu'elle s'adapte à la forme de ton visage.

5. Vérifie que ton masque est bien posé sur ton visage en mettant tes deux mains dessus et en expirant vite et fortement. En cas de fuite d'air autour du nez, réajuste la barrette nasale pour qu'elle soit encore plus près de ton visage. 

Nous utilisons des traitements qui permettent de désinfecter les surfaces de nos produits d'innombrables fois. Les produits chimiques de traitement que nous utilisons sont agréés par le Règlement européen sur les produits biocides (RPB, Règlement (EU) 528/2012, CAS 41591-87-1). 

De plus, ils sont liés aux matériaux, ce qui empêche leur libération, p. ex. lorsque tu respires à travers nos produits, les portes ou les touches. 

Nous n'utilisons pas de métaux lourds. Car même si l'argent, le cuivre, le zinc sonnent “précieux” et inoffensifs, ils peuvent causer de graves dommages aux humains et aux animaux et sont nocifs pour l'environnement. Si tu veux en savoir plus, lis cette analyse détaillée de l'OMS. 

Merci de nous envoyer tes questions ici :